Le président du CICR à Damas pour obtenir un meilleur accès

Le président du CICR Peter Maurer est arrivé vendredi à Damas pour obtenir un plus grand accès des humanitaires aux victimes du conflit. Il veut aussi améliorer la distribution de l'aide médicale et faire pression pour que les délégués puissent visiter les détenus.

"Je suis très inquiet de l'escalade de la violence et de son impact sur les civils", a déclaré Peter Maurer. "Nos activités ont pu s'étendre l'an dernier, mais nous devons être autorisés à faire bien davantage", a-t-il ajouté.

Il a exprimé sa volonté d'obtenir un meilleur accès sur le terrain pour le CICR et le Croissant-Rouge syrien, en particulier en augmentant l'aide médicale dans les régions assiégées.

"Une autre priorité est de nous assurer que nos équipes puissent avoir rapidement accès aux lieux de détention pour y évaluer les conditions et le traitement des prisonniers", a affirmé Peter Maurer. Le CICR a demandé de manière répétée l'an dernier de pouvoir visiter les lieux de détention, mais sans succès.

Au cours de sa visite de trois jours, le président du CICR doit rencontrer à Damas les autorités syriennes ainsi que les responsables du Croissant-Rouge syrien. Il se rendra aussi dans les zones touchées par le conflit. Le CICR emploie 200 personnes en Syrie.

/ATS


Actualisé le