Le président Hu Jintao appelle à plus de réformes démocratiques

Le président chinois sortant, Hu Jintao, a prévenu jeudi que la corruption endémique du pays pourrait s'avérer "fatale" au régime. Il a appelé à plus de démocratie en Chine, lors de son discours à l'ouverture du 18e congrès du Parti communiste chinois (PCC).La corruption qui ravage la société chinoise pourrait provoquer "l'effondrement du parti et de l'Etat". "si nous échouons à traiter cette question correctement, elle pourra s'avérer fatale", a lancé Hu Jintao, alors que le pays a été secoué cette année par plusieurs scandales politico-financiers impliquant les familles des plus hauts dirigeants, dont un membre du Bureau politique, Bo Xilai, exclu du parti et en attente de jugement. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus