Le pape condamne l'intégrisme et appelle à la tolérance

Le pape Benoît XVI est arrivé vendredi à Beyrouth pour sa première visite au Liban. Le souverain pontife a rejeté le fondamentalisme et appelé à la tolérance dans une région marquée par le conflit sanglant en Syrie et la montée de l'islamisme.Cette visite, la quatrième de Benoît XVI au Proche-Orient et son 24e déplacement à l'étranger, est l'un des voyages les plus délicats du souverain pontife, âgé de 85 ans. Il est apparu souriant et ému à la descente de son avion à Beyrouth. /SERVICE


Actualisé le