Le juge du procès en appel de Moubarak se décharge de l'affaire

Le président du tribunal chargé de juger à nouveau l'ex-président égyptien Hosni Moubarak s'est récusé à l'ouverture de la première audience samedi au Caire, faisant tourner court le début de ce procès. Ce coup de théâtre ouvre la voie à une prolongation indéfinie des procédures.Le juge Moustafa Hassan Abdallah a annoncé sa décision à l'ouverture de ce second procès organisé dans une école de police de la banlieue du Caire, où l'ex-raïs, âgé de 84 ans, avait été transféré un peu plus tôt par hélicoptère. Le magistrat a dit avoir remis l'affaire à la Cour d'appel du Caire en raison du "malaise" qu'elle lui inspire. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus