Le bilan du séisme au Pakistan s'alourdit à près de 330 morts

Le puissant séisme qui a frappé mardi la province pauvre du Baloutchistan, dans le sud-ouest du Pakistan, a fait au moins 328 morts et 450 blessés, selon les autorités locales qui ont fourni mardi après-midi un nouveau bilan. L'armée pakistanaise a été déployée pour porter secours aux rescapés.

"Le nombre de morts a atteint 328, et je crains qu'il n'augmente encore", a déclaré Jan Muhammad Buledi, porte-parole du gouvernement provincial du Baloutchistan. "Les équipes de secours n'ont pas encore pu atteindre les villages reculés, car la région est vaste", a-t-il ajouté.

Ahmad Nawaz, un responsable de l'Autorité provinciale de gestion des catastrophes à Quetta, la capitale du Baloutchistan, a confirmé à ce bilan, estimant lui à 498 le nombre de blessés.

Outre ce lourd bilan, des villages entiers ont été ravagés. Un total de six districts - Awaran, Kech, Gwadar, Panjgur, Chaghi et Khuzdar - et une population de plus de 300'000 personnes ont été touchés par ce séisme.

"Nous manquons sérieusement de services de santé. Il n'y a aucun endroit où nous pouvons traiter les blessés dans les hôpitaux locaux. Nous tentons de transférer les blessés graves à Karachi par hélicoptère et les autres dans les districts voisins", avait déclaré précédemment un porte-parole du gouvernement provincial.

Jusqu'en Inde et en Iran

Le séisme d'une magnitude de 7,7, survenu près de la ville d'Awaran, dans la province du Baloutchistan, a été ressenti jusqu'en Inde et en Iran voisins.

Le Baloutchistan est la province la plus vaste, la moins peuplée et la plus pauvre du Pakistan, mais son sol regorge d'hydrocarbures et de minerais.

Cette province est en proie à des violences contre la minorité musulmane chiite, des attaques de talibans et des affrontements entre les rebelles sécessionnistes de l'armée de libération du Baloutchistan et les forces gouvernementales.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus