Le Vatican défend l'attitude du pape sous la dictature argentine

Le Vatican a fermement rejeté vendredi les accusations de connivence présumée avec la junte militaire argentine à l'encontre du pape François. Il les a qualifiées de "calomnieuses et diffamatoires".Ces accusations "émanent d'éléments anticléricaux de gauche qui ont l'habitude d'attaquer l'Eglise", a déclaré le porte-parole du Vatican, Federico Lombardi. Elles "doivent être clairement et fermement démenties". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes