Le PAM coupe son aide aux réfugiés syriens

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a été contraint de suspendre un programme d'aide à 1,7 million de réfugiés syriens en Jordanie, au Liban, en Turquie, en Irak et en Egypte, a annoncé lundi l'organisation. L'agence de l'ONU manque cruellement de fonds.

En vertu de ce programme, les réfugiés syriens recevaient des coupons alimentaires qui leur permettaient d'acheter de la nourriture dans les magasins locaux. "Sans ces coupons, beaucoup de familles vont avoir faim", écrit le PAM.

"Pour les réfugiés qui luttent déjà contre un hiver très dur, les conséquences de la suspension de cette assistance vont être dévastatrices", ajoute l'organisation.

"Une suspension de l'aide alimentaire du PAM va mettre en danger la santé et la sécurité de ces réfugiés et provoquera de nouvelles tensions, de l'instabilité et de l'insécurité dans les pays voisins de la Syrie", a averti la directrice exécutive du PAM Ertharin Cousin.

Hiver rigoureux

Pour éviter "un impact terrible" de cette suspension, le PAM a besoin immédiatement de 64 millions de dollars afin de continuer à soutenir ces réfugiés pendant le mois de décembre. Beaucoup de promesses des donateurs n'ont pas été honorées, explique-t-il.

L'agence de l'ONU souligne que les réfugiés syriens dans les camps et les centres d'accueil, en particulier au Liban et en Jordanie, sont mal préparés à un nouvel hiver rigoureux. Beaucoup d'enfants marchent pieds nus et n'ont pas d'habits chauds. Les conditions d'hygiène se détériorent.

Si de nouveaux fonds arrivent, le PAM reprendra immédiatement son assistance, indique l'agence de l'ONU. Depuis le début de ce programme de bons alimentaires, 800 millions de dollars ont été injectés dans les économies locales. Le PAM distribue par ailleurs une aide à quatre millions de Syriens déplacés dans leur pays.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes