Ukraine: Moscou laisse entrevoir une sortie de crise

La Russie a laissé entrevoir samedi la possibilité d'une sortie de crise négociée avec les Occidentaux en Ukraine, passant par une fédéralisation de l'ex-république soviétique. Elle a exclu toute nouvelle intervention après la prise de la Crimée.

Le Kremlin a confirmé l'appel téléphonique de Vladimir Poutine à Barack Obama, annoncé la veille au soir par la Maison Blanche. Le président russe y a appelé son homologue à étudier "les mesures que peut prendre la communauté internationale pour coopérer en vue d'une stabilisation".

Rencontre rapide

Les deux dirigeants se sont mis d'accord sur le principe d'une rencontre rapide entre les chefs de leur diplomatie, John Kerry et Sergueï Lavrov pour évoquer les "paramètres concrets d'un travail commun".

Vladimir Poutine a malgré tout fait part de son inquiétude concernant le "déferlement d'extrémistes" actuel en Ukraine et la situation de la Transnistrie, région russophone de Moldavie, ex-république soviétique entre l'Ukraine et la Roumanie où stationnent des troupes russes.

Les Tatars pour l'autonomie

En Crimée, Refat Tchoubarov, président de l'assemblée qui représente les 300'000 Tatars qui y vivent s'est prononcé pour l'autonomie de sa communauté turcophone et musulmane.

"Dans la vie de toutes les nations vient un moment où on doit prendre des décisions qui déterminent son avenir. Je vous invite à approuver (...) le début des procédures légales et politiques en vue d'une autonomie ethnique et territoriale des Tatars sur leurs terres historiques de Crimée", a-t-il déclaré aux 200 délégués de l'assemblée.

Klitschko renonce à la présidentielle

Par ailleurs, l'ex-champion de boxe Vitali Klitschko, l'un des chef de file du mouvement pro-européen en Ukraine, a annoncé qu'il renonçait à se présenter à la présidentielle du 25 mai. Il a apporté son soutien au milliardaire Petro Porochenko.

"Les forces démocratiques doivent présenter un candidat unique. Cela doit être un candidat qui dispose du soutien le plus large", a déclaré M. Klitschko lors du Congrès de son parti à Kiev, ajoutant qu'il comptait se présenter à la mairie de Kiev.

/ATS


Actualisé le