L'ouragan "Gonzalo" prive une partie des Bermudes d'électricité

L'ouragan Gonzalo a touché tôt samedi matin l'archipel des Bermudes, balayées par de fortes rafales et des pluies abondantes. Il a privé d'électricité des dizaines de milliers de foyers.

Les Bermudes se trouvent désormais dans l'oeil, très large, de l'ouragan. Celui-ci est de catégorie 2 sur une échelle de 5 et est accompagné de vents de 175 km/h en moyenne, a précisé le Centre national américain des ouragans (NHC) dans son bulletin de 03h00 (heure en Suisse).

Mais les rafales peuvent être encore plus fortes par endroits. Le vent a atteint 215 km/h sur un point élevé des Bermudes, a relevé le NHC. L'oeil de l'ouragan restera au-dessus de l'archipel pendant quelques heures.

Mais les météorologues mettent en garde contre la "période calme" qui caractérise le passage de l'oeil. "Les gens ne doivent pas s'aventurer dehors pendant cette période calme (...), car des vents forts et dangereux reviendront rapidement après le passage de l'oeil au nord des Bermudes", insiste le NHC.

L'ouragan devrait ensuite faiblir. Il se déplace vers le nord nord-est à une vitesse de 26 km/h.

Les services météorologiques des Bermudes prévoient que le coût de Gonzalo atteindra ceux de l'ouragan Fabian en 2003, qui avait fait quatre morts et causé 300 millions de dollars de dégâts. Gonzalo a déjà tué une personne dans les Caraïbes. C'est la septième tempête de la saison dans l'Atlantique, qui s'étend de juin à novembre, et le troisième ouragan à toucher les Caraïbes cette année.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus