L'armée israélienne étend son offensive pour briser le Hamas

L'aviation israélienne a lancé dans la nuit de lundi à mardi quatre raids dans la bande de Gaza, en réponse à un tir de roquette vers le territoire israélien. Israël a par ailleurs étendu ses opérations de ratissage en Cisjordanie pour retrouver trois jeunes gens disparus depuis jeudi.

"En réponse à un tir de roquette lundi soir vers Israël, l'aviation a attaqué un site d'activités terroristes, deux dépôts d'armes dans le sud de la bande de Gaza ainsi qu'un bâtiment servant à la production d'armes dans le nord de la bande de Gaza", a indiqué l'armée dans un communiqué.

Ce tir de roquette et les raids qui ont suivi interviennent alors qu'une très vive tension règne sur le terrain. L'armée et les services de sécurité israéliens conduisent des recherches intensives pour retrouver trois jeunes Israéliens portés disparus en Cisjordanie.

Pour tenter de les retrouver, l'armée israélienne a lancé son plus important déploiement en Cisjordanie depuis la fin de la deuxième Intifada en 2005. Le Premier ministre Benjamin Netynayahu a reconnu qu'il faut s'attendre à ce que ces recherches "prennent du temps".

Recherches à Naplouse

Les recherches ont été menées à Naplouse et ses environs dans le nord du territoire. Pas moins de 41 "suspects" ont été arrêtés, portant à plus de 200 le nombre de Palestiniens appréhendés depuis cinq jours. Parmi eux figurent des militants du Fatah nationaliste et des agents des forces de sécurité de l'Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas.

Le Premier ministre a imputé le rapt, qui n'a pas été revendiqué, au Hamas. "Tant que nos garçons seront entre ses mains, le Hamas sentira qu'il est poursuivi, paralysé, menacé. Nous sommes déterminés à affaiblir les capacités terroristes du Hamas, ses infrastructures, et ses organisations de recrutement", a averti un porte-parole militaire.

"Entrée directe en enfer"

"Il faut faire de la carte de membre du Hamas une entrée directe en enfer", a affirmé mardi le ministre de l'Economie Naftali Bennett, chef du parti national-religieux Foyer juif et membre du cabinet de sécurité.

Selon la radio militaire, l'armée compte élargir sa chasse à l'homme à Ramallah (siège de l'Autorité palestinienne en Cisjordanie), à Bethléem et, au nord, à Jénine et Tulkarem.

Objectif "ultime"

"L'objectif ultime d'Israël est d'isoler à nouveau la Cisjordanie, gouvernée par l'Autorité palestinienne, et la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas, comme c'était le cas avant la récente formation du gouvernement d'union palestinien", a analysé le correspondant militaire du quotidien "Haaretz".

Les attaques de groupes armés de Gaza ont nettement diminué ces derniers mois. Le Hamas s'efforce de les empêcher après avoir conclu une trêve avec Israël en novembre 2012.

/ATS


Actualisé le