Nouvelles roquettes de Gaza, heurts dans des localités israéliennes

Deux nouvelles roquettes ont été tirées samedi depuis la bande de Gaza sur le sud d'Israël, a annoncé l'armée israélienne. La situation restait tendue à la frontière, après une semaine marquée par des salves de roquettes palestiniennes, suivies de raids de représailles israéliens.

Les roquettes sont tombées dans un terrain vague sans faire de dégâts, selon une porte-parole militaire israélienne. Quatorze projectiles avaient été tirés la veille de Gaza vers le sud d'Israël.

L'un d'eux est retombé sur le territoire palestinien. Trois autres ont été interceptés par le système de défense antimissile Iron Dome, selon l'armée.

Par ailleurs, des heurts ont émaillé vendredi les funérailles d'un jeune Palestinien assassiné dans la nuit de mardi à mercredi. Les affrontements se sont étendus en soirée à des villes arabes israéliennes.

Ils continuaient sporadiquement samedi à Kalansua, et la route menant à la ville a été fermée, a annoncé la police. Une dizaine d'Arabes israéliens ont été arrêtés à l'issue des violences nocturnes.

Un peu plus, tôt, le procureur général palestinien Mohammed al Aoueoui avait annoncé que les premiers résultats de l'autopsie indiquaient que le jeune homme avait été brûlé vif.

/ATS


Actualisé le