Italie: Roms attaqués suite à de fausses accusations de viol

Les accusations de viol d'une jeune Italienne ont entraîné samedi soir à Turin un raid punitif contre un camp de de Roms, incendié. Aucune victime n'est à déplorer. Mais les accusations de Sandra, seize ans, se sont ensuite révélées fausses.Sandra avait inventé ce viol pour justifier la perte de sa virginité auprès de sa famille, qui lui faisait faire régulièrement des contrôles chez le gynécologue. "Ce sont deux gitans qui m'ont violée alors que je rentrais à la maison", avait-elle affirmé, provoquant une vague d'indignation dans le quartier Vallette de la banlieue de Turin. /SERVICE


Actualisé le