Iran: des manifestants provoquent la colère de Londres

Plusieurs dizaines de manifestants ont attaqué, occupé et saccagé mardi à deux reprises l'ambassade britannique à Téhéran. Ils en ont réclamé la fermeture, faisant monter la tension avec les pays occidentaux autour du dossier nucléaire iranien. Ils ont également occupé l'ex-résidence britannique.Les forces de l'ordre tentaient en début de soirée d'obtenir que les manifestants, présentés comme des "étudiants bassidjis" (islamistes) par les médias officiels, quittent les deux sites. La police anti-émeutes présente en force n'est pas intervenue lors de la première attaque de l'ambassade en début d'après-midi. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes