Iran: Hassan Rohani a pris officiellement ses fonctions

Hassan Rohani, un religieux modéré prônant le dialogue, a pris officiellement samedi ses fonctions de président d'Iran. Il s'est donné comme priorité d'oeuvrer pour lever les sanctions "injustes" imposées à son pays en raison de son programme nucléaire controversé.

La cérémonie d'investiture a eu lieu dans une Husseiniyeh, un lieu de culte chiite, chez le guide suprême de la République islamique d'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei, le véritable numéro un du régime, en présence des hauts responsables du pays.

"Le choix d'un homme compétent qui a servi pendant trois décennies l'establishment (islamique) et a résisté face aux ennemis en tant que religieux témoigne d'un message de fidélité au régime et de confiance au clergé", a écrit le guide dans le décret d'investiture lu par son chef de cabinet.

Appel lancé

Il succède à Mahmoud Ahmadinejad, dont les huit années de présidence ont été marquées par de nombreuses tensions avec l'Occident, en particulier sur le dossier nucléaire.

Du fait des sanctions économiques occidentales qui frappent durement l'économie de son pays, l'Iran a vu ses revenus pétroliers passer de plus de 100 milliards de dollars à moins de 50 milliards entre 2011 et 2012, la valeur de sa monnaie chuter et l'inflation dépasser les 40 %.

Sauver l'économie

"Le gouvernement va oeuvrer pour sauver l'économie, relancer l'entente constructive avec le monde, faire de nouveaux pas pour la grandeur de l'Iran, assurer les intérêts nationaux et lever les sanctions injustes" imposées au pays, a dit M. Rohani dans un discours retransmis en direct par la télévision d'Etat après son investiture.

Quelques jours après son élection, M. Rohani avait promis encore plus de "transparence" dans le programme nucléaire, pour prouver sa nature pacifique, tout en rejetant une suspension de l'enrichissement d'uranium exigée par l'Occident et Israël, qui accusent Téhéran, malgré ses dénégations, de chercher à fabriquer l'arme nucléaire.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes