Irak: Tony Blair aurait pu empêcher la guerre, affirme Kofi Annan

L'ancien Premier ministre britannique Tony Blair était la seule personne qui aurait pu faire changer d'opinion le président américain George W. Bush lors de l'invasion de l'Irak en 2003, selon Kofi Annan. L'ex-secrétaire général des Nations unies s'est exprimé sur le sujet dans un entretien au "Times".Kofi Annan estime que M. Blair aurait pu faire changer d'avis George W. Bush "en raison notamment de leur relation spéciale ainsi que du fait (...) que, parmi les grandes puissances, la Grande-Bretagne a été la seule à avoir fait équipe avec lui". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus