Ioulia Timochenko candidate à la présidentielle

Ioulia Timochenko veut se présenter à l'élection à la présidence de l'Ukraine du 25 mai. Après avoir dirigé le gouvernement à deux reprises, elle a été emprisonnée en 2011, accusée de corruption. Libérée il y a un mois, elle avait dit ne pas briguer un poste de Première ministre.

"Je prévois de me présenter à l'élection présidentielle", a-t-elle déclaré jeudi. Agée de 53 ans, l'ancienne figure de proue de la "révolution orange" de 2004 avait été battue au second tour de l'élection présidentielle de 2010 par Viktor Ianoukovitch.

Arrêtée l'année suivante, alors qu'elle avait pris la tête de l'opposition, elle avait été condamnée à sept ans de prison pour abus de pouvoir lors de la signature d'accords gaziers avec la Russie en 2009. Son procès avait été qualifié de "procès politique" par l'Union européenne.

Ioulia Timochenko a été libérée le 22 février dernier, après le mouvement de contestation qui a entraîné la chute de Viktor Ianoukovitch. Répondant aux spéculations sur son avenir politique, elle avait écarté l'idée de briguer le poste de Première ministre.

A l'invitation de la chancelière Angela Merkel, elle s'est rendue peu après en Allemagne pour s'y faire soigner de hernies discales. Les médecins ont par la suite constaté "une nette amélioration" de l'état de santé de leur patiente, qui a pu quitter l'hôpital après quinze jours de traitements.

Selon un sondage publié mercredi, l'homme politique et milliardaire ukrainien Petro Porochenko est bien placé pour remporter la présidentielle du 25 mai. Il devance largement l'ex-boxeur Vitali Klitschko et l'ex-Première ministre Ioulia Timochenko.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus