Internement psychiatrique "plus sadique" que la mort, pour Breivik

L'extrémiste de droite Anders Behring Breivik a estimé dans une lettre parue mercredi, que son éventuel placement dans un établissement psychiatrique serait "pire que la mort". Il doit être jugé à partir du 16 avril pour la mort de 77 personnes l'été dernier."Envoyer un activiste politique dans un asile est plus sadique et plus cruel que le tuer!", a affirmé Behring Breivik dans un courrier de 38 pages dont le journal Verdens Gang (VG) a publié quelques extraits. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes