Inondations: situation toujours inquiétante en Europe centrale

Les eaux du Danube ont continué leur montée en Hongrie dans la nuit du jeudi au vendredi. Elles ont dépassé deux records historiques dans l'ouest du pays, tandis que le pic est attendu à Budapest lundi. Le nord de l'Allemagne se prépare lui aussi face à la montée des eaux de l'Elbe.

La catastrophe a fait au moins quatorze morts en Europe centrale, dont dix en République tchèque. Elle a aussi provoqué des dégâts considérables: habitations endommagées, usines inondées, infrastructures dévastées...

En Allemagne, le président de la chambre de commerce et d'industrie a rappelé que les inondations record de 2002 avaient coûté 11 milliards d'euros à l'économie. "Dans certaines régions, l'ampleur des dégâts devrait dépasser celle de 2002", a-t-il pronostiqué. La Fédération allemande des agriculteurs a évalué à plus de 300 millions d'euros les dégâts causés.

Nouvelles précipitations

Alors que la crue se déplaçait vers le nord, la situation était particulièrement inquiétante sur les bords de l'Elbe, et ses affluents. Des villes envahies ou menacées par les eaux ont été en grande partie évacuées. Les météorologues prévoient cependant encore d'importantes précipitations, en raison d'orages annoncés pour le week-end, notamment dans le sud de l'Allemagne.

En Basse-Saxe, les eaux continuent de monter, et le pic est attendu d'ici le milieu de la semaine prochaine. La Bavière en revanche commence à souffler. Le niveau des eaux recule, et le degré d'alerte pourrait être abaissé samedi matin.

Glissement de terrain

En Hongrie également, les flots continuaient à gonfler vendredi et trois communes à 50 km en amont de la capitale Budapest étaient isolées par les eaux. Dans un village à une centaine de kilomètres à l'ouest de la capitale, un glissement de terrain a affaibli la digue de protection, nécessitant la mobilisation de 400 soldats.

Quelque 10'000 Hongrois ont passé la nuit à travailler sur les digues de protection le long des 700 km du fleuve. Pour l'instant, 500 personnes environ ont été évacuées, mais ce chiffre pourrait atteindre plusieurs dizaines de milliers.

En République tchèque, pays qui a payé le plus lourd tribut aux intempéries avec dix morts, les personnes évacuées commençaient à rentrer chez elles.

Deux nouveaux morts

Les inondations ont fait leurs neuvième et dixième victimes dans le pays. Deux jeunes hommes, probablement étrangers, se sont noyés en pratiquant le rafting sur la Vltava en crue, malgré de nombreux avertissements, a annoncé la police.

Ils étaient sous l'emprise de l'alcool. Plusieurs autres personnes étaient toujours portées disparus vendredi en République tchèque.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes