Inondations: situation toujours difficile dans l'Est de l'Allemagne

La situation était toujours difficile jeudi dans certaines régions d'Allemagne touchées par des inondations historiques, en particulier en ex-RDA. Des milliers de personnes ont passé la nuit dans des centres d'accueil d'urgence.

Les autorités locales se préparaient au pire alors que certaines parties de la vieille ville sont déjà fortement inondées. Jusqu'à 30'000 personnes pourraient être évacuées si les digues, renforcées par des sacs de sable, finissent par céder.

Ces inondations, qui devaient faire jeudi l'objet de discussions au Bundestag (chambre des députés), ont d'ores et déjà des conséquences économiques.

Le trafic fluvial était ainsi fortement perturbé par ces crues: 500 bateaux sont ainsi immobilisés, selon le journal régional "Rheinischer Post" de jeudi, qui cite un rapport du ministère des Transports. L'ensemble du trafic a été interrompu sur le Danube, sur des parties de l'Elbe et du Rhin, ainsi que sur le Neckar, le Main et la Weser.

Quant au constructeur automobile Porsche, il a dû arrêter la production d'un de ses modèles, la Cayenne, sur son site de Leipzig, faute d'approvisionnement en pièces provenant de Slovaquie.

Soulagement en République tchèque

La République tchèque peut pousser un soupir de soulagement. La crue, qui a tué au moins huit personnes en cinq jours, a amorcé son retrait. Cinq personnes restaient disparues jeudi, 20'000 autres ont été évacuées à travers le pays, ont indiqué les sauveteurs. Des milliers de foyers ont été privés d'électricité, de gaz et d'eau potable.

L'Elbe a atteint son point culminant dans plusieurs villes du nord du pays, à proximité de la frontière allemande, à 05h00 jeudi, selon une compagnie des eaux locale.

Les évacuations, qui ont forcé 11'000 personnes à quitter leurs maisons dans cette région, sont devenues une occasion pour voleurs. Trois hommes ont tenté leur chance dans un restaurant d'Usti mais sont tombés sur le serveur qui y passait la nuit pour pouvoir évacuer le matériel en cas d'urgence.

A Prague, la vie retournait à la normale. Le métro a commencé à fonctionner même si plusieurs stations restaient toujours fermées jeudi matin.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus