ISS: des Américains dans l'espace pour stopper une fuite d'ammoniac

Deux astronautes américains de la Station spatiale internationale (ISS) ont remplacé samedi dans l'espace une pompe défectueuse de la station pour stopper une fuite d'ammoniac. La mission d'urgence sans précédent s'est déroulée plus vite que prévu, en cinq heures et demie.L'ammoniac est utilisé pour refroidir les circuits par lesquels transite l'électricité de la station, produite par des panneaux solaires.Entamée à 14h44 (en Suisse), la réparation s'est terminée à 20h14, a indiqué la NASA. "Tom Marshburn et Chris Cassidy sont de retour dans l'ISS", a "tweeté" sur son compte l'agence spatiale américaine.Environ trois heures après le début de la mission, les deux astronautes sont parvenus à remplacer la pompe défectueuse. "La nouvelle pompe est installée et fonctionne", a alors indiqué la NASA."Pas de fuites"Une heure plus tard, ils l'ont actionnée et ont constaté après 30 minutes d'observation aucun signe de fuite d'ammoniac. "Pas de fuites! Nous ramenons Tom et Chris à l'intérieur", a aussitôt écrit Chris Hadfield, commandant de l'ISS.L'agence prévient toutefois qu'il "faudra surveiller la pompe plus longtemps pour déterminer si son remplacement a bien endigué la fuite", selon un communiqué.La NASA a souligné que les vies des six occupants de l'ISS n'étaient pas en danger tout en admettant que l'incident était "sérieux". Selon des spécialistes, cette 168ème sortie dans l'espace est sans précédent parce qu'elle a été préparée dans un très bref délai.Défectueux depuis 2012L'équipage actuel de l'ISS avait alerté jeudi le centre de commandement de la station, basé à Houston (Texas), de la présence "de petits flocons blancs flottant autour de la station".Des images communiquées par l'équipage ont confirmé la fuite provenant d'un des systèmes de refroidissement, déjà défectueux le 1er novembre 2012.Outre les Américains Marshburn et Cassidy et le Canadien Hadfield, l'équipage actuel de l'ISS compte les Russes Roman Romanenko, Pavel Vinogradov et Alexandre Missourkine.Le retour sur terre mardi de trois astronautes - Romanenko, Marshburn et Hadfield - n'est pas remis en cause, a dit la NASA. /SERVICE


Actualisé le