Huit tués dans un glissement de terrain dans le nord-est du Népal

Un important glissement de terrain intervenu samedi dans le nord-est du Népal a fait huit tués et des dizaines de disparus. Les autorités ont averti d'un risque de crue subite en raison de l'obstruction d'une rivière par les décombres.

Le glissement de terrain a eu lieu à l'aube, emportant une vingtaine de maisons et déversant boue et rochers dans la rivière Sunkoshi, au nord-est de la capitale Katmandou, a précisé Prakash Adhikari, conseiller du Premier ministre népalais.

Policiers et militaires ont pu extraire huit corps et évacuer par les airs 16 blessés, dont un ressortissant belge de 46 ans. "Des dizaines de personnes sont encore portées disparues et nous essayons de les retrouver", a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Laxmi Prasad Dhakal.

Les décombres du glissement de terrain ont provoqué un lac de près d'un kilomètre carré et profond de 110 mètres, qui a inondé deux centrales électriques avant que les ouvriers parviennent à déblayer partiellement l'obstacle.

"Nous avons réduit le risque en amont, mais les zones en aval sont toujours en danger", a indiqué le responsable gouvernemental de la gestion des catastrophes naturelles, Yadav Prasad Koirala, ajoutant que l'évacuation des riverains se poursuivra jusqu'à ce que la situation soit maîtrisée.

Sur place, des centaines de personnes restaient privées d'électricité à cause de ruptures de lignes. Une portion d'une autoroute a par ailleurs été fermée.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes