Huit morts après la chute d'un hélicoptère sur un pub

Au moins huit personnes sont décédées vendredi soir dans la chute d'un hélicoptère de la police sur un pub très fréquenté de Glasgow. Selon des témoins, l'appareil est tombé "comme une pierre" sur l'établissement où plus d'une centaine de clients assistaient à un concert.

Les trois personnes à bord de l'appareil - deux officiers de police et un pilote civil - sont décédées. "Les cinq autres personnes tuées étaient dans le bâtiment", a déclaré le responsable de la police écossaise, Stephen House, ajoutant que "14 personnes sont grièvement blessées".

M. House a souligné que les "complexes" opérations de sauvetage se poursuivaient. Il avait auparavant expliqué que les recherches prenaient du temps "en raison des dégâts causés" par l'hélicoptère, un Eurocopter EC135 T2 dont la carcasse bleue dépassait du toit du pub, situé dans le centre-ville.

Enquête en cours

"Une enquête est en cours mais il est trop tôt à ce stade pour fournir des précisions sur les raisons de la chute de l'hélicoptère", a déclaré Rose Fitzpatrick, numéro deux de la police écossaise.

Le Premier ministre écossais, Alex Salmond, a déclaré qu'il fallait s'attendre à ce que l'on retrouve des morts à l'intérieur du bâtiment. Il a ordonné de mettre en berne les drapeaux sur les bâtiments officiels, alors que l'Ecosse célébrait samedi la Saint-Andrew, son saint patron.

Le Premier ministre britannique David Cameron a quant à lui présenté ses condoléances à ceux "qui ont perdu un être aimé" dans l'accident, et "rendu hommage au courage des habitants de Glasgow qui se sont précipités pour apporter leur aide".

Chaîne humaine

Le député Jim Murphy, qui passait dans le quartier en voiture au moment de l'accident, avait indiqué vendredi soir à la BBC avoir vu "des blessés, des gens avec des coupures au visage, d'autres inconscients". "Les gens ont formé une chaîne humaine pour sortir (les gens) du pub", a ajouté l'élu travailliste.

"Nous étions en train de plaisanter, disant que l'orchestre qui jouait faisait s'effondrer le toit, quand soudain ce dernier a bel et bien commencé à tomber et quelqu'un s'est mis à hurler. Le pub a été envahi par la poussière et on ne pouvait rien voir, on ne pouvait pas respirer", a raconté Grace MacLean, qui se trouvait au moment de l'accident à l'intérieur du pub.

/ATS


Actualisé le