Hollande reconnaît "les souffrances" infligées à l'Algérie

Cinquante ans après l'indépendance de l'Algérie, François Hollande a dénoncé jeudi le système colonial "injuste et brutal" instauré dans ce pays par la France et reconnu les "souffrances" du peuple algérien. Une déclaration qui devrait faire date dans les relations entre les deux Etats."Je reconnais ici les souffrances que la colonisation a infligées au peuple algérien (...). Pendant 132 ans l'Algérie a été soumise à un système profondément injuste et brutal", a lancé le président français dans un discours historique devant les deux chambres du Parlement algérien réunies. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes