Grève: environ 1800 vols annulés dans le ciel français

La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a indiqué que 1800 vols avaient été annulés mardi en France suite au mouvement de grève de certains aiguilleurs du ciel. L'organisme a toutefois assuré que la situation était "globalement assez calme dans les aérogares".

Les annulations de vols concernent l'ensemble du territoire français. Pour mettre en perspective cette grève, la DGAC a précisé qu'en période normale 7650 vols sont recensés sur une journée en France, alors que 1800 vols ont été annulés mardi. Selon son porte-parole, "les mesures mises en place permettent d'assurer une gestion du trafic".

La DGAC avait demandé aux compagnies aériennes de réduire leur programme de vols de 50% de mardi à jeudi dans les aéroports de Roissy, Orly, Beauvais, Lyon, Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux.

En dehors de ces aéroports, d'autres sites sont touchés, comme ceux de Tarbes, Montpellier et Perpignan qui "sont actuellement fermés", a indiqué la DGAC.

De leur côté, les aéroports de Paris a annoncé un trafic aérien très perturbé au départ et à l'arrivée de Charles de Gaulle et Orly.

A Lyon, 43% des vols à l'arrivée et 42% au départ ont été annulés mardi matin sur les 383 vols initialement programmés sur l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry.

Projets de libéralisation dénoncés

L'USAC-CGT, premier syndicat de la DGAC, a appelé tous les contrôleurs aériens à la grève. Ce préavis, déposé en coordination avec d'autres syndicats français, vise à dénoncer les projets de libéralisation du secteur de la navigation aérienne par la Commission européenne, a précisé le syndicat dans un communiqué.

/SERVICE


Actualisé le