Gazprom repousse l'échéance pour les paiements de Kiev

Gazprom a repoussé à lundi l'échéance donnée à l'Ukraine pour payer une partie de ses factures de gaz, chiffrées en milliards de dollars. Les négociations devaient se poursuivre aujourd'hui entre Kiev et le géant gazier russe. Elles sont arbitrées par la Commission européenne.

"La partie russe a décidé de poursuivre les discussions, qui ont été très soutenues ces derniers jours", a déclaré mardi soir le directeur général du groupe Alexei Miller à la chaîne publique d'information Rossiya-24. "La partie russe a décidé de repousser l'introduction des pré-paiements (au 16 juin) à 10h00 (08h00 en Suisse)", a-t-il dit.

Alexei Miller était interrogé à Bruxelles. C'est là que devaient reprendre les discussions visant à régler le contentieux gazier russo-ukrainien.

Le prix le plus élevé

Kiev cherche à modifier un contrat de 2009 qui l'oblige à acheter un volume de gaz fixe, quels que soient ses besoins, à 485 dollars (436 francs) les 1000 m3 - le prix le plus élevé des clients européens de Gazprom. Le géant russe chiffre la dette ukrainienne à 2,2 milliards de dollars.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus