France: 23'000 foyers privés d'électricité après la tempête Petra

Environ 23'000 foyers étaient privés d'électricité mercredi vers 06h00 en Bretagne, à l'extrémité ouest de la France, a indiqué le distributeur français d'électricité ERDF, au lendemain du passage de la tempête Petra. Les vents ont parfois dépassé les 150 km/h.

Le Finistère était pour l'heure le département le plus touché, avec 13'000 foyers sans courant. De plus, 7000 logements dans les Côtes d'Armor, 4000 dans le Morbihan et 1000 en Ille-et-Vilaine n'étaient également plus alimentés en électricité.

"Nous sommes encore en phase de diagnostic, en particulier sur les lignes basse tension, nous aurons une idée plus précise des dégâts plus tard dans la matinée", a précisé un porte-parole d'ERDF.

Au plus fort de la tempête, vers 23h00, jusqu'à 40'000 clients ERDF s'étaient retrouvés privés de courant dans la région, a-t-on ajouté de même source.

Vigilance vagues-submersion

Neuf départements riverains de la Manche et de l'Atlantique, des Côtes-d'Armor aux Pyrénées-Atlantiques, avaient été placés mardi en vigilance orange vagues-submersion par Météo-France, qui prévoyait un fort coup de vent sur la Bretagne. Des vents allant jusqu'à 153 km/h ont été enregistrés dans la soirée près de Camaret-sur-mer, à la pointe bretonne.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes