Explosions dans un des principaux lieux saints du bouddhisme

Six explosions de faible puissance ont visé dimanche le temple de Bodh Gaya en Inde, un des principaux lieux saints du bouddhisme, a annoncé la police. Deux personnes, qui seraient des moines, ont été blessées.

Quatre explosions ont eu lieu dans l'enceinte du temple et deux à l'extérieur, a précisé un officier de police. Un septième engin a été désamorcé près de l'immense statue du Bouddha qui s'élève à 24 mètres de hauteur.

Des "forces de sécurité supplémentaires ont été déployées" sur le site, a indiqué un responsable de la police locale, N.H. Khan. L'arbre sacré sous lequel le Bouddha aurait connu l'éveil, et qui attire des adeptes du monde entier, n'a pas été endommagé, a indiqué à l'AFP le chef de la police de l'État du Bihar (est).

Le temple de Bodh Gaya, situé à 11O kilomètres au sud de la capital de l'Etat, Patna, a été inscrit en 2002 au patrimoine mondial de l'Unesco. Il abrite l'arbre de la bodhi, une statue géante du Bouddha et de nombreux autels marquant sa présence après son illumination.

Après sa méditation sous l'arbre de la bodhi, le Bouddha a consacré sa vie à ses disciples. Fondateur d'un ordre de moines errants, il est mort à l'âge de 80 ans.

/SERVICE


Actualisé le