Etats-Unis: 3,8 millions pour avoir été oublié dans une prison

Un homme oublié cinq jours sans eau ni nourriture dans la cellule d'une prison aux Etats-Unis recevra 4,1 millions de dollars (3,8 millions de francs) de dédommagement du gouvernement américain, a rapporté la presse mercredi. Daniel Chong, 25 ans, avait survécu en buvant son urine.

Ses geôliers de l'agence antidrogue américaine (DEA) avaient oublié qu'ils le détenaient dans une pièce sans fenêtre de 1,5 mètre sur 3.

Le jeune homme, étudiant à San Diego, au sud de la Californie, fumait du cannabis chez un ami en avril 2012 lorsqu'il a été embarqué avec plusieurs autres personnes lors d'une opération de la DEA, relate le "Los Angeles Times".

Il avait ensuite été placé en garde à vue, interrogé brièvement par les agents de la DEA avant d'être informé qu'il serait libéré prochainement. Mais les agents ont apparemment oublié sa présence.

Appels sans réponse

Selon le journal, le jeune homme a réussi à se dégager de ses menottes, mais n'a pu s'enfuir de sa cellule et ses appels à l'aide sont restés sans réponse. Il a rapidement perdu du poids et commencé à avoir des hallucinations.

Se voyant déjà mort, il avait cassé ses lunettes et commencé à graver avec le verre "Désolé maman" sur son bras, rapporte encore le quotidien.

Quand il a finalement été découvert, il était couvert de ses excréments et sévèrement déshydraté. Il a dû être hospitalisé pendant cinq jours.

Stress post-traumatique

"C'était un accident, un très, très grave, horrible accident", a déclaré Daniel Chong lors d'une conférence de presse mardi. Selon son avocat, le jeune homme a dû suivre une intense psychothérapie et souffre de stress post-traumatique.

Selon la presse, le dédommagement a été approuvé par le Département de la Justice qui n'a pas fait de commentaires sur cet accord à l'amiable.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus