Etat d'urgence décrété dans les Etats de New York et du New Jersey

L'état d'urgence a été décrété dans les Etats de New York et du New Jersey, sur la côte est des Etats-Unis. Celle-ci est balayée par une tempête de neige et un froid polaire qui ont fait trois morts et provoqué l'annulation ou le retard de près de 4200 vols, la fermeture d'administrations et d'écoles et la paralysie d'axes routiers.

Au total, 2076 vols ont été annulés et 2083 ont été retardés, selon le décompte fourni vendredi par le site FlightAware.com. C'est dans les aéroports de La Guardia (New York), de Newark (New Jersey) et de Philadelphie que l'on comptait le plus grand nombre d'annulations.

Sous l'effet de masses d'air en provenance de l'Arctique, le mercure a chuté. Le Massachusetts est particulièrement touché. Dans certaines régions, on signalait jusqu'à 60 cm de neige alors qu'un vent glacial balayait le territoire, de la vallée du Mississippi aux rivages de l'Atlantique.

Jusqu'en Louisiane

On signalait une quinzaine de centimètres de neige à Manhattan, au coeur de New York, où la température est tombée vendredi à -10° Celsius. Un record (-43°C) a été atteint mercredi à Van Buren, dans le Maine.

D'après les services météorologiques, les températures relevées sont inférieures de 11 à 17°C à la normale saisonnière. La vague de froid descend jusqu'à la Nouvelle Orléans, où le mercure est tombé à un inhabituel 2°C, ce qui a conduit les autorités à ouvrir des centres d'hébergement d'urgence pour les sans-abri.

Le gouverneur de New York a recommandé la plus grande prudence à tous les habitants de l'Etat, leur demandant de rester chez eux si possible. Comme son homologue du New Jersey, il a ordonné la fermeture vendredi des administrations et services publics non essentiels.

L'ONU fermée

Le siège de l'ONU, les tribunaux fédéraux du New Jersey mais également des écoles de New York et l'université de la ville sont restés fermés.

Des mesures identiques ont été prises pour des établissements scolaires à Hoboken et Jersey City dans le New Jersey, à Boston et Providence dans le Massachusetts, ainsi que pour la plupart des écoles du Connecticut.

Ces intempéries constituent le premier défi majeur pour le tout nouveau maire de New York Bill de Blasio, qui a annoncé la mobilisation de 2500 engins pour dégager les rues de la ville.

/ATS


Actualisé le