Espagne: trois blessés dans le 4e lâcher de taureaux à Pampelune

Le quatrième "encierro" des fêtes de la San Fermin à Pampelune a fait mercredi trois blessés, lorsque les six taureaux ont dévalé le parcours menant aux arènes, accompagnés par des milliers de personnes. Comme les jours précédents, aucun des coureurs n'a subi de coup de corne.

Les trois Espagnols de 24, 27 et 32 ans hospitalisés souffrent de contusions, a annoncé le gouvernement régional de Navarre.

Les six taureaux de l'élevage Victoriano del Rio, près de Madrid, ont dévalé en deux minutes et 14 secondes le parcours de 848,6 mètres menant de leur enclos aux arènes de Pampelune. Il s'agit du temps le plus rapide des quatre premiers lâchers de taureaux de ces fêtes.

Des milliers de touristes

Vêtus de la traditionnelle tenue blanche, leur foulard rouge autour du cou, les coureurs, vétérans de la tauromachie ou jeunes touristes inexpérimentés, ont accompagné la cavalcade des taureaux, les plus téméraires essayant de s'approcher le plus près possible des bêtes de plus d'une demi-tonne.

Ces courses de taureaux, les plus célèbres et les plus spectaculaires d'Espagne, sont le clou des fêtes de la San Fermin, qui s'achèveront le 14 juillet après avoir attiré à Pampelune, la capitale de la Navarre, des centaines de milliers de passionnés, Espagnols ou touristes du monde entier.

Chaque soir, les six taureaux qui ont participé à la course sont mis à mort lors d'une corrida dans les arènes. Les festivités de cette ville de 200'000 habitants sont devenues célèbres grâce au roman d'Ernest Hemingway, "Le soleil se lève aussi", publié en 1926.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes