Egypte: nouvelle charge des forces de l'ordre sur la place Tahrir

La police et l'armée égyptiennes ont tiré des coups de feu et fait usage de gaz lacrymogènes: ils tentaient de déloger de la place Tahrir du Caire des manifestants hostiles au pouvoir militaire. Les violences ont fait au total en cinq jours 13 tués alors que l'armée a regretté les violences aux femmes.Les affrontements qui ont également fait des centaines de blessés en cinq jours au Caire embarrassaient le pouvoir militaire. Des manifestants affirment que ce bilan va s'alourdir avec la dernière intervention des forces de l'ordre. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes