Egypte: Moubarak n'aurait pas ordonné de tirer sur la foule

L'ancien président Hosni Moubarak n'a pas ordonné à l'armée l'ordre de tirer sur les manifestants pendant le soulèvement populaire qui a abouti à son renversement le 11 février dernier. C'est ce qu'a affirmé dimanche le chef des autorités militaires égyptiennes.Ce maréchal, qui fut ministre de la Défense de Moubarak pendant vingt ans, a témoigné le 24 septembre lors du procès à huis clos de Hosni Moubarak. L'ex-président est poursuivi notamment pour la mort de 850 manifestants pendant la "révolution du Nil". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes