Disparition de 50 kg de cocaïne au siège de la police parisienne

Les autorités françaises ont ouvert une enquête après la disparition inexpliquée de plus de 50 kilogrammes de cocaïne au siège de la police judiciaire à Paris, le célèbre "36 Quai des Orfèvres".

La disparition de la drogue, d'une valeur estimée à plusieurs millions d'euros, a été découverte jeudi et confirmée par la préfecture de police de Paris, qui a annoncé l'ouverture d'une enquête judiciaire par le parquet de Paris et d'une enquête administrative par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), la "police des polices".

"Si les enquêtes (...) démontrent que la loi a été enfreinte" et "que des manquements aux règles déontologiques ont été commis, des sanctions très fermes seront immédiatement prises", a prévenu la préfecture.

Pièce sécurisée

La cocaïne avait été saisie début juillet par la brigade des stupéfiants, selon des sources proches de l'enquête. Elle avait été entreposée, comme le veut la règle, dans une pièce sécurisée et blindée avec les scellés de l'affaire.

/ATS


Actualisé le