Des dizaines de Mexicains tués lors des intempéries

L'autoroute reliant Acapulco à Mexico a été partiellement rouverte à la circulation vendredi. Cela va permettre à des milliers de touristes bloqués depuis une semaine par les intempéries de quitter la station balnéaire du sud du Mexique.

"La circulation reprend sur l'autoroute Acapulco-Mexico", a indiqué le ministère des Transports sur son compte Twitter peu avant 12h00 locales (19h00 heure suisse).

Aux sorties d'Acapulco, d'où l'on ne pouvait s'échapper depuis dimanche que par la voie aérienne, seuls les autocars et les voitures particulières sont pour l'instant autorisés. Le ministère a précisé que les camions de transport de marchandises ne pourraient circuler qu'à partir de vendredi soir.

Encore 25'000 touristes coincés

Le directeur du ministère, Federico Dominguez, a indiqué à l'AFP dans la matinée qu'une centaine d'autocars remplis de touristes étaient prêts à partir en direction de la capitale. On estime à environ 25'000 les touristes encore pris au piège à Acapulco, l'une des zones les plus touchées par le cyclone Manuel. Environ 15'000 d'entre eux ont pu être évacués par avion ces derniers jours.

Jeudi, environ 5000 touristes en colère avaient bloqué pendant une demi-heure une importante avenue d'Acapulco pour réclamer l'accélération des évacuations.

Les tempêtes, qui ont frappé le Mexique simultanément sur ses côtes du Pacifique et de l'Atlantique, ont déjà causé la mort d'une centaine de personnes, fait plus de 200'000 sinistrés et 50'000 déplacés, tandis qu'on est sans nouvelles depuis jeudi soir d'un hélicoptère de la police fédérale opérant dans les zones montagneuses du Sud.

Village dévasté

L'événement le plus tragique de la catastrophe climatique qui touche le Mexique depuis près d'une semaine a été un glissement de terrain meurtrier survenu lundi dans le village montagneux de La Pintada, dans l'Etat de Guerrero (sud) où l'on compte officiellement 68 disparus.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes