Décès dus à la grippe H1N1 15 fois plus élevés qu'annoncés

La pandémie grippale de 2009 pourrait avoir fait 15 fois plus de morts que les chiffres avancés jusqu'à présent et basés exclusivement sur des examens de laboratoires. C'est ce qu'estime une étude publiée mardi par la revue médicale spécialisée "The Lancet Infectious Diseases".Alors que l'OMS faisait jusqu'à présent état de 18'500 décès dus au virus H1N1 - confirmés avec des tests en laboratoire - entre avril 2009 et août 2010, une nouvelle étude modélisée avance une fourchette comprise entre 151'700 et 575'400 morts pour les victimes de la grippe H1N1 contractée lors de la 1ère année qui a suivi la circulation du virus dans les différents pays. /SERVICE


Actualisé le