Décès de l'homme le plus âgé de Bolivie, et du monde selon La Paz

Carmelo Flores est décédé dans un hôpital de La Paz à l'âge de 123 ans, a indiqué sa famille. Cet Indien aymara était selon les autorités boliviennes le doyen de l'humanité.

René Flores, un de ses 14 petits-enfants, a raconté sur les ondes de la radio privée Erbol que son grand-père, hospitalisé dans un hôpital de La Paz, "s'est éteint pendant son sommeil".

Carmelo Flores est né officiellement le 16 juillet 1890 et a vécu à 4000 mètres d'altitude dans le hameau perdu de Frasquia, à l'ouest de La Paz, près du lac Titicaca. Il s'est longtemps nourri de céréales andines et abreuvé d'eau de source.

Le médecin du village, Adalberto Segales, a précisé que le centenaire "souffrait de diabète" et que sa santé s'était récemment détériorée. Il laisse un fils, 14 petits-enfants et 39 arrière-petits-enfants.

Carmelo Flores avait reçu l'an dernier la visite du président bolivien Evo Morales, qui lui avait remis des cadeaux dont des étoffes, de la nourriture et un téléviseur à écran plat.

Age certifié

L'âge de l'ancêtre avait alors été certifié par le Tribunal électoral bolivien. Et les autorités de La Paz avaient indiqué vouloir faire reconnaître à Carmelo Flores le titre de doyen de l'humanité.

Toutefois, l'organisation du Livre Guinness des Records a annoncé lundi le décès à New York à 111 ans d'Alexander Imich, un immigrant d'origine polonaise considéré comme l'homme le plus âgé du monde. Le Guinness n'a pas encore identifié son successeur.

Quant à la femme la plus âgée du monde, il s'agit actuellement, selon le Guinness, d'une Japonaise de 116 ans, Misao Okawa.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes