Décès d'une adolescente blessée dans un lycée de Seattle

Une adolescente grièvement blessée à la tête lors de la fusillade dans un lycée de Seattle est morte dans la nuit de dimanche à lundi des suites de ses blessures, a annoncé l'hôpital. Deux autres lycéens, un garçon et une fille, sont toujours entre la vie et la mort.

Les blessures de la jeune fille étaient "très importantes", a indiqué l'hôpital Providence Medical Center d'Everett, dans l'Etat de Washington (nord-ouest), où deux des victimes avaient été admises. L'hôpital et son personnel se sont dits "profondément affectés" par ce décès et devaient observer une minute de silence à 10h39 locales lundi, heure à laquelle a eu lieu la tragédie de vendredi.

"Nous sommes dévastés par cette absurde tragédie. Gia est notre fille si belle et les mots ne peuvent exprimer à quel point elle va nous manquer. Nous avons pris la décision de donner les organes de Gia (...). Notre fille était aimante et douce et ce don honore sa vie", a commenté la famille de la jeune fille dans un communiqué.

Journées cruciales

La jeune fille est la seconde victime à succomber dans la fusillade. Deux autres lycéens sont dans un état critique. "Les trois prochains jours seront cruciaux", avait déclaré samedi Joanne Roberts, médecin du Providence Regional Medical Center, à environ 50 km au nord de Seattle. Le quatrième blessé a été touché à la mâchoire, et est dans un état sérieux. Il est âgé de 15 ans.

La tuerie a été menée par un lycéen identifié comme un élève d'origine amérindienne décrit comme un garçon "gentil" et populaire par ses camarades, une des vedettes de l'équipe de football du lycée Marysville-Pilchuck, une ville située à environ 45 minutes au nord de Seattle. Celui-ci a agi seul et s'est suicidé avec son arme.

L'arme dont il s'est servi avait été acquise légalement, a précisé la police. Elle avait été achetée par le père du tireur, selon la chaîne de télévision CNN.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes