Début d'une visite américaine forte en symboles pour Hollande

Le président français François Hollande est arrivé lundi aux Etats-Unis pour une visite d'Etat de trois jours. Riche en symboles, elle débute par une excursion avec Barack Obama en Virginie, aux sources de l'amitié entre Washington et Paris.

Vol dans Air Force One, honneurs militaires, fastueux dîner: les Etats-Unis vont couvrir d'attentions M. Hollande lors du volet washingtonien de cette visite, la première du genre d'un chef d'Etat français en 18 ans.

Visite dans le fief de Jefferson

L'Airbus présidentiel français s'est posé sur la base aérienne d'Andrews, à l'est de Washington. Après une cérémonie officielle, MM. Obama et Hollande devaient prendre l'avion Air Force One pour une visite de quelques heures sur le domaine de Monticello, fief de Thomas Jefferson, le plus francophile des présidents américains.

Acteur de premier plan de l'indépendance soutenue par la France contre le pouvoir colonial britannique, Jefferson fut l'un des premiers représentants diplomatiques des Etats-Unis à Paris.

Environnement favorable

L'escapade champêtre de Monticello, à 200 km au sud-ouest de Washington, permettra aux deux dirigeants de parler, de manière informelle, "des relations (franco-américaines) dans un environnement évoquant leur histoire, et des possibilités qu'elles recèlent", a expliqué à l'AFP un haut responsable de l'administration Obama.

Le cadre sera plus solennel mardi sur la pelouse sud de la Maison Blanche pour une arrivée ponctuée de 21 coups de canon, des hymnes nationaux et un passage en revue de troupes.

Dossiers internationaux

MM. Obama et Hollande s'entretiendront mardi dans le bureau ovale avant une conférence de presse. Les dossiers internationaux (Syrie, Iran, Ukraine, Sahel et Libye) devraient être évoqués, ainsi que les relations économiques.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus