Courte victoire des conservateurs confirmée en Bulgarie

La commission électorale bulgare a confirmé lundi la courte victoire du parti conservateur GERB de Boïko Borissov, lors des élections législatives anticipées de dimanche. L'ancien premier ministre avait été renversé par la rue cet hiver.Selon des résultats partiels reposant sur le dépouillement de 69% des bulletins, GERB recueille 31,38% des suffrages, suivi du parti socialiste (PSB, ex-communiste) avec 27,34%. Le parti conservateur n'a néanmoins pas de majorité au Parlement, qui compte 240 sièges, et la constitution d'un gouvernement s'annonce pour lui très périlleuse. Tous les autres partis parlementaires excluent une alliance avec GERB.Selon les résultats partiels, seuls deux autres partis ont franchi la barre des 4% nécessaire pour entrer au Parlement: le Mouvement pour les droits et libertés (MDL, minorité musulmane turque), crédité de 9,15% des voix, et le parti nationaliste et xénophobe Ataka (7,6%).Si GERB échoue à former un gouvernement, le mandat sera alors confié aux socialistes. Ces derniers se sont déclarés prêts dimanche à rassembler un large consensus pour la création d'un gouvernement anti-crise composé d'experts, avec à leur tête l'économiste et ancien ministre des Finances (2005-2009) Plamen Oresharski.Les observateurs craignent une reprise des tensions dans ce pays le plus pauvre de l'Union européenne. En février, de massives manifestations, parfois violentes, contre la pauvreté et la corruption avaient provoqué la démission de Boïko Borissov, et la tenue de ce scrutin, deux mois avant la date prévue. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes