Cinquante morts dans le crash d'un Boeing à l'atterrissage

Un Boeing 737 s'est écrasé à l'atterrissage dimanche à Kazan, la capitale du Tatarstan située à environ 700 km à l'est de Moscou. Les 50 personnes à bord - 44 passagers et six membres d'équipage - ont été tués, a annoncé la porte-parole du ministère russe des Situations d'urgence, Irina Rossious.

"Selon des informations préliminaires, toutes les personnes qui se trouvaient à bord de l'avion, soit 44 passagers et les six membres de l'équipage, ont été tuées", a-t-elle indiqué. "Parmi les passagers, il n'y avait pas d'enfant", a précisé la porte-parole.

Un précédent bilan donné par l'antenne locale du ministère des Situations d'urgence à Kazan avait fait état de 44 morts. L'avion "assurant la liaison entre Moscou et Kazan s'est écrasé à l'aéroport de Kazan à 19h25, heure locale (16h25 en Suisse)", a fait savoir le ministère.

L'appareil, en provenance de l'aéroport Domodedovo de Moscou, "est tombé sur la piste d'atterrissage et a pris feu", a pour sa part déclaré le comité d'enquête russe dans un communiqué. Selon les agences de presse russes, l'avion de la compagnie aérienne "Tatarstan" a à trois reprises tenté d'atterrir avant de s'écraser.

Erreur de pilotage

Une erreur de pilotage pourrait avoir été à l'origine de l'accident, a dit une source au sein des forces de sécurité du Tatarstan, citée par l'agence de presse Interfax.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes