Gaza: efforts diplomatiques redoublés en vue d'un cessez-le-feu

Le bain de sang se prolonge à Gaza où plus de 50 Palestiniens ont trouvé la mort mercredi. Plus de 680 Palestiniens et 32 Israéliens ont été tués depuis le début des hostilités le 8 juillet. John Kerry a tenté en Israël et en Cisjordanie de parvenir à la trêve exigée par la communauté internationale.

Au lendemain d'une journée d'entretiens au Caire, le chef de la diplomatie américaine souhaite trouver une voie vers un cessez-le-feu à Gaza. John Kerry a fait état mercredi matin de "progrès" en vue d'une trêve entre Israël et le Hamas qui contrôle le territoire palestinien.

M. Kerry a rencontré dans la journée successivement le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon à Jérusalem, le président palestinien Mahmoud Abbas à Ramallah (Cisjordanie) et le chef du gouvernement israélien Benjamin Netanyahu à Tel Aviv.

Mercredi soir, à Doha, le chef du Hamas, Khaled Mechaal, a annoncé son rejet d'un cessez-le-feu avec Israël.

Commission d'enquête

De son côté, le Conseil des droits de l'homme a décidé mercredi à Genève l'envoi d'urgence d'une commission d'enquête dans les territoires palestiniens. Celle-ci devra faire rapport à la session de mars prochain du Conseil.

En ouvrant la session, la Haut Commissaire aux droits de l'homme Navi Pillay a évoqué "une forte possibilité" qu'Israël ait violé le droit international humanitaire à Gaza et commis des crimes de guerre. Elle a exhorté tous les acteurs dans ce conflit à épargner les civils.

Pilonnage meurtrier

Au 16e jour de l'offensive "Bordure protectrice" destinée à neutraliser les capacités militaires du mouvement islamiste palestinien Hamas au pouvoir à Gaza, les combats et le pilonnage israélien ont continué. Des tirs de projectiles palestiniens ont aussi été signalés.

Une cinquantaine de Palestiniens ont perdu la vie mercredi, dont plusieurs enfants, notamment dans les secteurs de Khouzaa et Khan Younès (sud), selon les services locaux.

Trois soldats tués

Trois soldats israéliens ont été tués dans la bande de Gaza dans des affrontements avec des combattants palestiniens. Ces décès ont porté à 32 le nombre de militaires décédés depuis le début des opérations israéliennes le 8 juillet, a indiqué l'armée.

Selon le porte-parole de Tsahal Peter Lerner, les tirs du Hamas vers Israël ont diminué d'intensité. Il a par ailleurs indiqué que l'armée a mis au jour 28 tunnels.

Vols vers Tel Aviv suspendus

En raison des hostilités, maintes compagnies aériennes dont Swiss ne desservent plus l'aéroport international d'Israël Ben Gourion à Tel Aviv, après la chute d'une roquette à proximité.

La compagnie israélienne El Al a planifié des vols supplémentaires entre Tel Aviv et Zurich, ainsi que d'autres destinations internationales.

En soirée, une manifestation pro-palestinienne a eu lieu à Paris, sous haute surveillance policière. Près de 15'000 personnes, selon la police, y ont pris part.

/ATS


Actualisé le