Boeing disparu: les proches en pèlerinage en Malaisie

Les recherches se sont intensifiées dimanche dans le sud de l'Océan Indien mais aucun débris du Boeing 777 de Malaysia Airlines n'a encore été récupéré. Pendant ce temps, des proches de passagers chinois sont arrivés en Malaisie, dans un pèlerinage hanté par l'absence de réponses.

Vêtus de t-shirts blancs portant la mention "Prions pour le vol MH370" et brandissant des panneaux sur lesquels étaient inscrit "Dites-nous la vérité. Rendez-nous nos proches", les 29 Chinois s'étaient rassemblés dans un hôtel de la banlieue de la capitale malaisienne.

Les proches des 153 passagers chinois ont souvent exprimé, parfois violemment, leur colère envers les autorités malaisiennes. Mais le chagrin l'emporte parfois sur la rage. "Certains proches veulent voir de leurs yeux le dernier endroit où les êtres aimés ont posé le pied" avant de monter dans l'avion, a déclaré une femme en étouffant ses sanglots.

Nouvelle coordination australienne

Pour le moment, rien de probant n'a été trouvé. Des objets flottants récupérés par les navires scrutant la mer ne provenaient pas du Boeing 777 de Malaysia Airlines. "Il semble que ce soit du matériel de pêche et des déchets qui flottent à la surface de l'océan", a indiqué dimanche un porte-parole de l'Autorité australienne de surveillance maritime.

Les prochaines opérations seront coordonnées par l'ancien chef des armées australiennes, Angus Houston, a annoncé l'Australie. Le haut responsable militaire dirigera une nouvelle entité, basée à Perth, qui aura pour mission de coordonner les recherches en mer, assurer la liaison avec toutes les parties prenantes et être un point d'ancrage pour les familles des 239 personnes à bord.

Minute de silence en Formule 1

Lors du Grand Prix de Malaisie de Formule 1 qui s'est déroulé dimanche, pilotes, officiels et milliers de spectateurs ont observé une minute de silence avant le départ de la course, en hommage aux disparus du Boeing. Les pilotes ont pris le départ avec sur le casque une vignette portant l'inscription "Priez pour le MH370" en langue locale et en anglais.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus