Blocage dans les négociations Kiev-Moscou sur le prix du gaz

Aucun accord n'a encore été trouvé entre la Russie et l'Ukraine sur le prix du gaz acheté par Kiev et le remboursement de la dette gazière. Les discussions vont toutefois se poursuivre mardi soir ou mercredi matin à Bruxelles, a annoncé le commissaire européen à l'Energie Gunther Oettinger.

"Tous les points ont été discutés", "des solutions ont été proposées" et "les discussions vont reprendre mardi soir ou mercredi matin" à Bruxelles, a déclaré M. Oettinger après sept heures de difficiles négociations. Celles-ci ont commencé lundi en début de soirée avec les représentants des deux parties.

Les négociations engagées entre Gazprom et Naftogaz visent à parvenir à un accord sur un plan d'apurement de la dette gazière et sur le prix du gaz. Gazprom chiffre cette dette à 2,2 milliards de dollars.

Il s'agit de régler les factures dues par Naftogaz pour les mois de novembre et décembre 2013, et les factures pour les mois d'avril et mai 2014, a-t-il expliqué.

Un accord doit également être trouvé sur le prix pour le gaz vendu par Gazprom à Naftogaz, ainsi que sur les quantités. Le prix doit se situer entre 268 et 480 dollars pour 1000 m3. L'Ukraine a acheté environ 30 milliards de mètres cubes de gaz en 2013.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus