Au moins 32 tués dans une vague d'attentats à la bombe à Bagdad

Une vague d'attentats à la bombe coordonnés a frappé Bagdad mercredi, faisant au moins 32 tués, ont indiqué des sources policières et médicales. Plus de 130 personnes ont été blessées.

Une dizaine de voitures piégées ont explosé en différents points de la capitale, notamment des quartiers à majorité chiite, à une heure où de nombreux habitants se rendaient à leur travail.

Un kamikaze, au volant d'une voiture, s'est également précipité sur un poste de contrôle de police, faisant au moins trois tués et huit blessés.

L'Irak a renoué avec le niveau de violences qu'il a connu en 2008 lorsqu'il sortait à grand peine d'une quasi guerre civile opposant sunnites et chiites.

Depuis début 2013, plus de 3700 personnes ont péri dans des attentats, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources médicales et de sécurité.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes