Au moins 119 morts dans l'incendie d'un abattoir en Chine

Un incendie dans un abattoir de volailles situé dans le nord-est de la Chine a causé la mort d'au moins 11 personnes lundi, et d'autres personnes sont probablement bloquées dans le bâtiment, ont indiqué les médias officiels. Le sinistre s'est produit à Dehui, dans la province de Jilin.

"A 16h25 (10h25 en Suisse), en tout, 119 personnes avaient péri", a fait savoir le Bureau provincial d'information sur son compte Weibo, le twitter chinois, à propos de l'incendie survenu dans l'usine à Dehui. Quelques instants plus tôt, le même organisme, annonçant 93 morts, précisait que 54 personnes avaient également été blessées.

Plus de 300 personnes travaillaient à l'abattoir de Baoyuan quand le feu a pris, a précisé de son côté l'agence officielle Chine nouvelle, ajoutant que les secouristes sur place ignoraient combien de personnes étaient prises au piège par l'incendie.

Selon le portail internet chinois Baidu, il s'agit du pire incendie enregistré en Chine depuis plus d'une dizaine d'années.

Court-circuit

L'incendie a été causé par un court-circuit électrique, a indiqué la télévision publique chinoise CCTV sur son compte de microblog Weibo.

Les pompiers continuaient de lutter contre les flammes, selon l'agence officielle Chine Nouvelle, qui cite des sources locales. On ignorait encore si l'incendie avait pour origine un défaut d'application des règles de sécurité.

Les normes de sécurité sont parfois peu respectées en Chine, ce qui entraîne de graves accidents industriels meurtriers, notamment dans les mines et les usines.

En 2008, 44 personnes avaient été tuées par l'incendie d'une discothèque à Shenzen, près de Hong Kong, et un responsable de la police a été emprisonné pour avoir autorisé l'ouverture de la boîte de nuit, après avoir reçu un pot-de-vin.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes