Assange invite Barack Obama à lever "la chasse aux sorcières"

Julian Assange a invité dimanche le président américain Barack Obama à lever "la chasse aux sorcières" ouverte par les Etats-Unis contre WikiLeaks. Le cofondateur du site s'exprimait depuis un balcon de l'ambassade d'Equateur à Londres, où il a trouvé refuge le 19 juin.L'ancien "hacker" australien, menacé d'arrestation sur le sol britannique à la suite d'une demande d'extradition de la justice suédoise, s'est livré à un réquisitoire contre les Etats-Unis qu'il a accusés de menacer la liberté de la presse dans le monde. "(...) WikiLeaks est sous le coup de menace, tout comme la liberté d'expression et la santé de l'ensemble de nos sociétés". /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus