Amnesty dénonce les violences subies par les civils à Alep

Les civils subissent un niveau de violence "horrible" à Alep en raison des combats entre l'armée syrienne et les rebelles, affirme Amnesty International (AI). L'ONG accuse notamment les forces de Bachar al-Assad de procéder à des bombardements sans le moindre discernement.Une équipe d'AI s'est rendue pendant dix jours début août à Alep, la grande ville du nord de la Syrie devenue l'un des principaux champs de bataille du soulèvement contre le président Assad. Au cours de cette mission, "Amnesty International a enquêté sur une trentaine d'attaques dans lesquelles plus de 80 civils qui ne participaient pas directement aux hostilités ont été tués et plus encore ont été blessés", écrit l'organisation dans son rapport. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes