Afrique du Sud: les mineurs ne sont pas licenciés

La tension est retombée mardi à la mine sud-africaine de Marikana (nord). L'exploitant Lonmin a lâché du lest sous la pression du plus haut sommet de l'Etat, renonçant provisoirement à licencier les grévistes.Depuis deux jours, un comité interministériel est à pied d'oeuvre pour venir en aide aux familles des 44 décédés et des efforts de médiation religieuse se poursuivent, sans que le travail n'ait encore repris normalement sur ce site, où le groupe côté à Londres extraie du platine, un métal précieux vendu à l'industrie. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes