Afrique du Sud: Pistorius comparaît pour le meurtre de sa compagne

Oscar Pistorius, accusé du meurtre de sa compagne, comparaît de nouveau ce mardi devant la justice sud-africaine, pour la première fois depuis sa libération sous caution, il y a un peu plus de trois mois. L'audience devrait permettre de fixer la date du procès.

L'athlète handisport a admis avoir tiré à quatre reprises le 14 février dernier sur Reeva Steenkamp dans sa villa de Pretoria. Ses avocats plaident l'erreur tragique et affirment que M. Pistorius pensait avoir affaire à un cambrioleur.

L'accusation soutient, quant à elle, que le couple s'était disputé, contestant la thèse de l'accident. "L'accusation est très grave. Le meurtre est le plus grave crime que l'on puisse commettre", avait souligné le juge à l'issue d'une précédente audience fin mars, sans entrer dans le fond du dossier. Il avait outre autorisé l'athlète à voyager à l'étranger et à accéder à sa maison.

L'affaire a ému en Afrique du Sud où Oscar Pistorius, premier double amputé à avoir participé à une course olympique avec les valides, à Londres, à l'été 2012, était vu par beaucoup comme un héros. Depuis sa remise en liberté sous caution, le 22 février, l'athlète a pour l'essentiel évité les médias.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus