700 personnes intoxiquées dans les champs de cannabis

Au moins 700 personnes travaillant vraisemblablement dans des champs de cannabis à Lazarat, dans le sud de l'Albanie, a-t-on appris vendredi de source officielle. Elles se sont présentées ces dernières semaines à l'hôpital avec de graves problèmes d'intoxication.

"Au moins 700 personnes, en majorité des femmes, se sont présentées en quelques semaines à l'hôpital de Gjirokastra (à 227 km au sud Tirana) avec de graves troubles dus à une intoxication aiguë au cannabis", a déclaré le médecin de l'hôpital de Gjirokastra, Hysni Lluka. Selon le Dr Lluka, parmi les personnes qui ont demandé une aide médicale, "il y a également des jeunes et des enfants de moins de 15 ans".

Tous les patients présentaient les mêmes symptômes : "des vomissements, des maux de ventre ou des problèmes cardiovasculaires causés par leur travail sur la récolte, le séchage et l'affinage du cannabis", a expliqué M. Lluka dans des déclarations à la télévision Top Channel.

Les ouvriers du cannabis à Lazarat, un village considéré comme le principal fournisseur de cette drogue en Albanie et qui échappe toujours à l'autorité de l'État, sont âgés de de 14 à 65 ans et au moins 40% d'entre eux sont des adolescents, selon la même source. Les médias de Tirana affirment qu'au moins 2000 ouvriers travaillent chaque jour à Lazarat, situé à 240 kilomètres au sud de la capitale, à proximité de la frontière grecque.

Plaque tournante

L'Albanie est l'un des pays des Balkans considérés comme une plaque tournante du trafic des stupéfiants. Elle est devenue, selon ces rapports, le principal fournisseur de marijuana en Europe.

La police albanaise a saisi en juillet environ 1,2 tonne de cannabis qui devait approvisionner le marché italien. En 2012, elle avait mis la main sur plus de dix tonnes de cannabis destinées aux marchés européens, notamment grec et italien.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes